6 octobre 2021

Horizon Europe: promouvoir l’innovation industrielle pour une Europe bas-carbone

Le Pacte vert pour l’Europe vise la neutralité carbone de l’Europe d’ici 2050. Comment le programme Horizon Europe peut-il vous aider à rendre votre entreprise plus verte grâce à la recherche et à l’innovation (R&I) ?

Une approche stratégique d’Horizon Europe

Hague Corporate Affairs considère la R&I comme un élément fondamental de la transition européenne afin de devenir la première économie numérique, durable et circulaire au monde. L’industrie joue un rôle essentiel à cet égard. Pour tirer parti des opportunités sous-jacentes au programme Horizon Europe, elle doit définir ses propres priorités de R&I, en les alignant sur celles de l’agenda politique de l’UE, et les défendre activement auprès des décideurs politiques européens. Dans ce contexte, Hague conseille les acteurs industriels dans leur approche stratégique afin de saisir les opportunités de financement de leurs projets de R&I, dans le cadre d’Horizon Europe.

Hague se positionne en outre à l’avant-garde de la transition vers des systèmes alimentaires européens durables, en coordonnant les groupes de travail en charge de la communication et de la diffusion des résultats émanant de deux projets financés par Horizon 2020, prédécesseur d’Horizon Europe : CIRCLES (Controlling Microbiomes Circulations for Better food Systems), qui développe des applications basées sur les écosystèmes microbiens pour améliorer la durabilité et la résilience des systèmes alimentaires, et FoodE (Food Systems in European Cities), qui vise à accélérer le développement et la croissance de l’agriculture urbaine en Europe.

Un nouveau programme européen de financement de la R&I

Horizon Europe est le programme-cadre de l’Union Européenne (UE) pour la R&I pour la période 2021-2027. Doté d’un budget de 95,5 milliards d’euros, il s’agit du plus vaste programme de R&I jamais adopté par l’Union européenne.

Horizon Europe se focalise sur trois domaines : l’excellence scientifique, les problématiques mondiales et la compétitivité industrielle européenne, et l’Europe innovante. Horizon Europe offre aux acteurs industriels la possibilité de s’impliquer pleinement dans la transition numérique et écologique de l’économie européenne, de coopérer avec des institutions universitaires et scientifiques de premier plan, d’accéder à des financements et d’acquérir une visibilité internationale.

Ces objectifs peuvent être atteints en coopérant avec des organisations de l’Europe toute entière pour faire remonter les recommandations politiques vers les décideurs de l’UE, sur la base des résultats scientifiques des projets financés.

Horizon Europe dans le contexte du Pacte vert pour l’Europe

Les priorités d’Horizon Europe en matière de R&I s’alignent sur les objectifs des principales politiques européennes, notamment le Pacte vert pour l’Europe, qui vise à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 ; la stratégie « De la ferme à la fourchette », orchestrant la transition vers des systèmes alimentaires européens plus durables ; la Stratégie de l’UE en faveur de la biodiversité, dont l’objectif est de prévenir la perte de biodiversité et de restaurer les écosystèmes ; la Stratégie industrielle pour l’Europe, qui soutient la double transition vers une économie durable et numérique, tout en rendant l’industrie européenne plus compétitive au niveau mondial et en renforçant l’autonomie stratégique de l’UE.

Opportunités de financement pour le secteur agroalimentaire durable

En juin 2021, la Commission européenne a formellement adopté le programme de travail d’Horizon Europe pour 2021 et 2022, en mettant en exergue les objectifs et les thématiques spécifiques qui bénéficieront d’un financement total de 14,7 milliards d’euros.

Cela permettra d’accélérer la double transition écologique et numérique, ainsi qu’une reprise durable après la pandémie de coronavirus. Dans ce contexte, des activités précises sont érigées au rang de priorités stratégiques pour l’allocation de fonds européens à l’innovation, à savoir les initiatives qui contribuent aux objectifs de la stratégie « De la ferme à la fourchette ». Plus précisément, les domaines de recherche primordiaux comprennent les applications liées aux microbiomes, l’agriculture de précision, les aliments végétaux, les protéines alternatives, l’agriculture urbaine, l’agriculture verticale, les biopesticides et les biofertilisants.

Chez Attilio Caligiani et Aleksandar Atanasov

Partagez cette ressource
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
6 octobre 2021
hague corporate affairs

Restez informé

Suivez-nous