Hague
Par Hague

Kindred

Eric Konings est chargé d’affaires publiques pour les Pays-Bas pour le groupe Kindred, l’une des plus grandes entreprises de jeux de hasard d’Europe. Pour lui, affaires publiques, médias et communication d’entreprise ne sont pas des univers séparés, mais au contraire des disciplines imbriquées les unes dans les autres.

Qui souhaite obtenir kindred aux pays-bas ?

Kindred est une entreprise d’origine suédoise comptant plus de 17 millions de clients sur cent marchés. Elle dispose actuellement d’une licence pour proposer des jeux de hasard en ligne dans onze États membres de l’UE, dont la Belgique, la Grande-Bretagne, le Danemark, l’Italie et la France.

Lorsque la législation le lui permettra, Kindred souhaite également devenir partie intégrante de l’économie locale néerlandaise, tant en matière de jeux de hasard en ligne que de technologies numériques, tout en ayant un ancrage social solide. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous espérons que la loi sur les jeux de hasard à distance, actuellement débattue au Sénat néerlandais, entrera rapidement en vigueur. Mais cette loi est également dans l’intérêt de l’amateur de jeux de hasard en ligne aux Pays-Bas, car il doit avoir l’assurance de pratiquer sa passion chez un fournisseur responsable et bénéficiant des autorisations locales.

quel regard kindred porte-t-elle sur les affaires commerciales, c’est-à-dire sur l’approcheintégrée des affairs publiques, des médias et de la communication?

Pour Kindred, affaires publiques, médias et communication d’entreprise sont imbriqués les uns dans les autres. Ces disciplines fonctionnent comme des vases communicants. Car ce qu’une entreprise exécute sur le plan des médias ou de la communication d’entreprise est étroitement lié à la manière dont les acteurs concernés la perçoivent et la considèrent. Tout se tient.

« POUR KINDRED, AFFAIRES PUBLIQUES, MÉDIAS ET COMMUNICATION D’ENTREPRISE SONT IMBRIQUES LES UNS DANS LES AUTRES. CES DISCIPLINES FONCTIONNENT COMME DES VASES COMMUNICANTS »

La table ronde organisée à la Chambre basse du Parlement néerlandais sur les matchs truqués, la fraude et la corruption dans le sport a été une bonne occasion pour Kindred de partager ses connaissances et son expertise avec les acteurs clés du secteur aux Pays-Bas. Nous espérons avoir encore d’autres opportunités de ce type pour travailler avec d’autres acteurs en faveur d’un marché des jeux de hasard en ligne durablement réglementé, où prime l’intérêt des consommateurs.

Sur la base d’une vision holistique des affaires commerciales et des disciplines qui en relèvent, Kindred a entretenu d’étroits contacts avec les différents acteurs clés. Mais nous envisageons déjà la suite. Il n’y a pas que la loi sur les jeux de hasard à distance qui importe à nos yeux : nous étudions aussi la façon dont nous pourrons présenter l’entreprise Kindred aux Pays-Bas à l’avenir.